Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Emmanuelle

Tu vas rire

30 Novembre 2012 Publié dans #Femmes

« Attention à votre crêpe ! » C’est qu’il a l’air gourmand ce chien. Un magnifique cocker roux au poil brillant, tenu par une laisse épaisse. Au bout de cette laisse une charmante femme blonde, la quarantaine. Ou la cinquantaine. J’ai toujours du mal à évaluer l’âge des gens. On est là, à papoter avec un collègue, quand arrive cette dame et son petit monstre à la gueule d’ange. « Je te présente une amie » a tout juste le temps de me dire mon collègue avant que le cocker ne saute sur ma crêpe. « Il est agité, c’est incroyable ! A la maison il court partout, il saute sur la table et vole dans les assiettes. » Je tiens solidement ma crêpe hors de sa portée. « Tenez, vous allez rire, la dernière fois il faisait le fou dans la salle à manger, alors je courais derrière lui, j’ai voulu le retenir, et bam ! Je me suis pris le dossier de la chaise dans le nez. » C’est donc ça. Un gros trait rouge vif lui barre le nez à l’horizontale. « La brave bête ! » je compatis, ironique. On prend congé de la dame et mon collègue me confie, le regard appuyé : « Tu sais, c’est pas son chien qui a fait ça. » Merde. « Je l’ai connu cette femme, elle faisait 120 kilos. Cent ving kilos ! Tu te rends compte ! » En fait-elle encore seulement 50 ? « Je comprends pas pourquoi elle reste avec lui. Il y a des moments elle veut le quitter, on discute, et puis elle finit toujours par retourner avec lui, ça me dépasse. » Je suis sous le choc. Elle a l’air adorable cette femme. Et j’y ai cru bordel à son histoire de chien et de chaise. Un souvenir revient, comme un écho, presque la même chose. C’était un soir d’hiver. « Qu’est-ce qu’il t’est arrivé ? Tu t’es cassée le poignet ? » Des yeux fuyants. « Oh ben, tu vas rire, c’est tout bête. J’ai glissé en faisant le ménage. Je sais pas comment j’ai fait, je me suis pris les pieds dans le balai et je suis tombée. » J’y avais pas cru deux secondes à son histoire à l’époque. Aujourd’hui celle du chien, si. Sur le chemin, j’ai un goût amer dans la bouche. Envie de vomir. Ca va me trotter dans la tête toute l’après-midi, toute la soirée, la nuit dans mon lit. Je prends soudainement conscience que je suis une privilégiée. Mon mec à moi il me bat pas. Il fait même les tâches ménagères. J'ai jamais été violée. Alors de quoi je me plaindrais ?

co

P.S : j'apprends que DSK va verser 6M de $ à Nafissatou Diallo pour laisser tomber les poursuites. Conclusion : t'as du fric, tu peux violer.

Partager cet article

Commenter cet article

BALLADYNA 13/05/2013 13:13

"J'apprends que DSK va verser 6M de $ à Nafissatou Diallo pour laisser tomber les poursuites. Conclusion : t'as du fric, tu peux violer".
Tout à fait, la réalité. Et aussi concernant la France:
"Si tu es 'le gouvernement', tu peux faire ça, organiser ça, puis en profiter".
Les lois que les états statuent pour leur propre "bien" sont immondes,
et ne devraient surtout pas être respectés par le peuple (qui les suit):
mais mis en question.

xav 30/11/2012 13:08

hop hop hop! je me doit de rectifier un "detail"
tu dit " je suis une privilégiée", merci pour tt les mec qui ne battent ni ne viole leur(s) copine(s).
je suis conscient que la violence conjugale est un mal qui ronge notre société, mais ne dit pas que la majorité des homme sont des monstre, merci.

Emmanuelle 30/11/2012 13:43

Certes. Ce n'est pas ce que je dis. Si tu suis le lien hypertexte, tu tombes sur des statistiques accablantes. En France une femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son conjoint. Et dans la région où je vis actuellement, la situation est dramatique pour les femmes. C'est ça que j'ai voulu appuyer.